Les différents types de carburants alternatifs pour les véhicules

Les émissions des véhicules automobiles contribuent à la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ce qui rend nécessaire l’utilisation de carburants alternatifs plus propres et plus respectueux de l’environnement. Les carburants alternatifs peuvent être divisés en deux catégories principales : les carburants renouvelables et les carburants synthétiques. Les carburants renouvelables sont produits à partir de matières premières renouvelables telles que le bois, la biomasse, les algues ou encore la graisse animale. Les carburants synthétiques sont produits à partir d’une combinaison chimique entre diverses matières premières non renouvelables comme le charbon, le pétrole ou encore le gaz naturel.

Les biocarburants

Les biocarburants sont des combustibles produits à partir d’organismes vivants ou de leurs dérivés. Ils sont considérés comme une source d’énergie renouvelable et peuvent être utilisés pour alimenter un vaste éventail de moteurs automobiles. La plupart des biocarburants sont obtenus à partir d’huiles végétales, et peuvent être utilisés seuls ou mélangés avec du carburant conventionnel. Les biocarburants les plus couramment utilisés sont l’éthanol (alcool issu du maïs ou du sucre), le biodiesel (huile végétale) et le bioGNV (gaz naturel biologique).

Le gaz naturel pour véhicule (GNV)

Le gaz naturel pour véhicule (GNV) est un combustible obtenu par la purification du gaz naturel extrait du sol. Il est disponible en version comprimée (GNC) ou liquide (GNL). Le GNC est stocké à haute pression dans des réservoirs spécialement conçus, tandis que le GNL est stocké à basse pression dans des réservoirs en acier spécialement conçus. Le GNV est une source d’énergie très propre et peut être utilisée pour alimenter un large éventail de moteurs automobiles.

A découvrir aussi  Les tendances de la mobilité durable dans le monde de l'automobile

Hydrogène

L’hydrogène est un autre type de carburant alternatif qui peut être utilisé pour alimenter les moteurs automobiles. Il est produit par la décomposition chimique de l’eau ou par la conversion thermochimique des hydrocarbures tels que le pétrole et le charbon. Lorsqu’il est brûlé, l’hydrogène ne rejette que de l’eau et quelques petites quantités de monoxyde de carbone et d’oxydes d’azote. Cependant, il existe certains défis techniques liés à son utilisation, notamment sa faible densité et sa volatilité.

Autres carburants alternatifs

Il existe également d’autres carburants alternatifs qui peuvent être utilisés pour alimenter les moteurs automobiles comme l’ammoniac, les hydrocarbures aromatiques purs (HAP), les esters métalliques et le dimethyl ether (DME). Ces carburants sont tous assez efficaces et peuvent contribuer grandement à réduire les émissions polluantes des véhicules.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*