6 choses à connaître sur le vélo à assistance électrique

Qu’il s’agisse d’un Vtt électrique, d’un vélo à assistance électrique ou d’un VTC électrique, le principe reste identique c’est-à-dire que les pédales sont présentes, à la seule différence que ces dernières activent la batterie, et c’est ce qui la rend électrique. Le vélo à assistance électrique est devenu le moyen de déplacement préféré des Européens. Si vous avez en projet d’acheter cet engin, il est nécessaire de connaître ce qu’il peut vous offrir.

Le prix d’un vélo à assistance électrique

Si vous misez sur le haut de gamme, vous devez prévoir une somme de 3 000 € ou plus. Si vous avez l’impression que ce vélo coûte cher, sachez qu’il est moins coûteux qu’un véhicule d’occasion. Les grands fabricants de voiture proposent des vélos assistés électriquement en dessous de 1 000 €. Tout dépend de l’usage que vous souhaitez en faire. Il est possible dans certains cas d’obtenir un remboursement partiel pour l’acquisition d’un tel engin selon votre ville de résidence. Concernant l’entretien, les dépenses du mois avoisinent les 21 € en France.

L’utilisation d’un vélo à assistance électrique (VAE)

Presque tout le monde se demande à quoi sert un vélo à assistance électrique. Ce vélo n’a aucune limite dans la conduite, une fois que vous enfourchez votre véhicule, vous pouvez vous rendre au travail, en promenade, à l’école et n’importe où. C’est un excellent moyen de transport pour les artisans qui transportent des charges.

A découvrir aussi  Pourquoi faire appel à une entreprise de transport routier ?

La vitesse d’un vélo à assistance électrique

C’est assez surprenant, mais un vélo à assistance électrique peut rouler plus vite qu’un bus. La vitesse moyenne d’un vélo ordinaire est de 15 km/h, celle d’un bus avoisine 17 km/h et celle des véhicules motorisés à usage urbain est 185 km/h. le VAE permet de rouler à une vitesse de 19 km/h, c’est assez pratique lorsqu’on pense que le trajet entre la maison et le lieu de service d’un français est de 11 km.

L’âge moyen des utilisateurs de vélo à assistance électrique

Ce véhicule est de plus en plus apprécié par les habitants de la France et des Pays-Bas. Les personnes du troisième âge sont les premiers utilisateurs de ce vélo aux Pays-Bas. Mais en France, ce sont les jeunes adeptes du sport qui sont séduits par le VAE. Certaines personnes n’ont jamais pédalé un vélo ordinaire de leur vie, mais conduisent un vélo à assistance électrique.

Les avantages du VAE

En France les conducteurs du VAE trouvent que ces véhicules sont moins onéreux et polluants que les voitures. Le faible poids de ce véhicule est assez intéressant ce qui donne la possibilité de faire du sport au grand air sans fournir trop d’efforts. Un autre avantage du vélo à assistance électrique est qu’il est autonome. Grâce à ces batteries, le trajet se fait sans encombre sur les 70 km. Il est conseillé de considérer son usage afin de déterminer la bonne puissance.

Les bienfaits pour l’environnement

Vous êtes sans doute au courant de la norme concernant les émissions de CO2. Les voitures ne sont pas les seules à se conformer à cette norme. Elle concerne également tout autre véhicule fonctionnant à l’électricité et dont le vélo à assistance électrique n’est pas épargné.

A découvrir aussi  Transports plus verts : les innovations technologiques à la rescousse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*