Comment choisir son assurance vélo électrique ?

Vous nourrissez le projet d’achat d’un vélo électrique, d’un vélo ou d’un vélo à assistance électrique et vous aimeriez connaître comment se déroule la procédure d’assurance ? Contrairement à l’assurance auto, l’assurance auto n’est pas obligatoire. Mais devant l’augmentation des ventes de vélos et des vélos électriques, il est recommandé de souscrire à une assurance qui vous couvre en cas de vol ou de dommages subis.

Pourquoi choisir une assurance vélo ?

En fonction des assurances, le coût de l’assurance annuelle d’un vélo est de 4.5 % à 7 % du prix d’achat de l’engin. Les assurances couvrent plus les vols et les dommages du vélo qu’une assurance logement qui est parfois limitée. Concernant les vélos d’une valeur supérieure à plus de 1 000 euros, comme le vélo électrique, la souscription à une assurance vélo est conseillée. Cette dernière vous rembourse avec peu de franchise et aucun taux de vétusté durant les premières années.

Obligation de l’assurance vélo

La souscription à une assurance vélo n’est pas obligatoire, pour certains vélos, mais pour d’autres elle est vivement recommandée.

Le vélo classique

Aucune obligation de souscrire à une assurance vélo n’est imposée au propriétaire d’un vélo classique, mais l’engin peut être couvert sur le même type d’assurance que les VAE.

Le vélo à assistance électrique

Le VAE est équipé d’un moteur auxiliaire qui s’arrête dès que la vitesse de 25 km/h est dépassée ou encore que le cycliste stoppe le pédalage. Notez qu’il existe des aides financières octroyées par l’État pour l’achat d’un vélo à assistance électrique et son usage. Les assurances mentionnées ici, concernent uniquement les VAE. Le propriétaire d’un VAE n’est pas obligé de souscrire à une assurance vélo.

A découvrir aussi  Assurance et location de véhicule : les points à vérifier pour rouler en toute sécurité

Le vélo électrique

La limitation de la vitesse est estimée à 45 km/h et que le cycliste pédale ou non, le moteur électrique fonctionne. Ce vélo doit être obligatoirement assuré et immatriculé comme tous les véhicules terrestres à moteur. Le propriétaire de ce vélo doit posséder un permis AM pour le pilotage. Le vélo électrique est autorisé uniquement sur les pistes cyclables et le port du casque est obligatoire. Toutes les assurances évoquées dans cet article ne concernent pas le vélo électrique, car il doit être couvert par une assurance cyclomoteur.

Quels types de vélos assurer ?

L’assurance vélo prend en charge différents types de vélo à savoir :

  • Les vélos de ville,
  • Les vélos à distance électrique,
  • Les vélos de course,
  • Les vélos cargo,
  • Les VTT et les VTTAE.

Quelles sont les garanties de l’assurance vélo ?

L’assurance vélo propose plusieurs garanties à savoir :

La garantie vol

Lorsque vous souhaitez effectuer la comparaison des assurances vélos, vous devez accorder une attention particulière à deux critères importants à savoir :

  • La franchise appliquée
  • Le taux de vétusté du vélo.

L’assurance vélo ne fonctionne que si votre vélo est attaché et équipé d’un antivol certifié. Aussi, même si la batterie de votre vélo possède une clé, il est possible qu’on la vole, il est donc conseillé de l’enlever lorsque vous garez votre vélo.

Quels sont les différents types d’assurance velo disponibles ?

Il existe plusieurs types d’assurance vélo, chacun offrant des avantages différents pour répondre aux besoins des cyclistes.

Assurance vélo de base : Cela couvre les dommages causés à votre vélo par une collision ou un accident. Elle peut également couvrir les frais juridiques encourus si vous êtes poursuivi dans un accident ainsi que les indemnités de décès ou de blessures, le cas échéant. Certaines polices peuvent même inclure une protection contre le vol ou le vandalisme de votre vélo. Si vous cherchez la couverture la plus élémentaire et la plus abordable, c’est le type d’assurance qui vous convient. N’hésitez pas à assurer votre velo juste ici !

A découvrir aussi  Les Avantages et Inconvénients de l'Achat d'une Assurance Tous Risques pour un Quad

Assurance multirisque pour bicyclettes : L’assurance vélo complète offre une couverture plus étendue que les options de base, couvrant de nombreux risques potentiels, notamment les dommages accidentels, le vol, la responsabilité civile, les incendies, les inondations et d’autres événements imprévus. Ce type de couverture peut même vous couvrir si la négligence de quelqu’un d’autre cause des dommages à votre vélo ou si vous êtes légalement responsable d’un accident impliquant un autre cycliste ou un automobiliste.

Assurance responsabilité civile : L’assurance responsabilité civile est conçue pour vous protéger financièrement au cas où vous causeriez des dommages matériels ou des blessures à une autre personne en faisant du vélo. Ce type d’assurance comprend généralement les frais médicaux et les frais juridiques associés à toute réclamation faite contre vous à la suite d’un accident à vélo.

Assurance accidents personnels : L’assurance accidents personnels offre une sécurité financière si un cycliste se blesse en conduisant son vélo. Selon les conditions de la police, certains assureurs peuvent offrir des prestations supplémentaires telles que des indemnités d’invalidité si le cycliste est temporairement incapable de travailler en raison de ses blessures ; des indemnités forfaitaires si les blessures ont entraîné le décès ; les frais de déplacement liés aux rendez-vous médicaux ; les frais de réadaptation ; les services de rapatriement ; et plus encore, selon l’assureur choisi et la police souscrite…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*