Conseils pour s’assurer après une résiliation assurance auto

De nombreuses raisons peuvent vous pousser à résilier votre contrat d’assurance auto auprès de votre assureur. Mais une fois que vous le faites, vous devrez vous lancer à la recherche d’un autre assureur. Vous pouvez rencontrer des difficultés si votre dossier d’assurance n’est pas complet ou encore s’il ne répond pas aux critères de la compagnie d’assurances que vous ciblez.

Négocier avec son assureur auto

Votre assureur peut décider de résilier votre contrat d’assurance pour plusieurs raisons (retrait de permis, non-paiement de vos cotisations, fausses déclarations ou trop de sinistres dans l’année), mais il est possible de négocier avec votre assureur pour que l’initiative de la résiliation du contrat émane de vous et non de votre assureur. Si ce dernier accepte, votre profil sera épargné de la mention « à risques » par les autres compagnies d’assurances. De cette façon, vous ne courez aucun risque d’augmentation de votre prochaine prime d’assurance.

Souscrire à une assurance auto auprès d’une compagnie spécialisée en résiliation auto

Si votre assureur refuse de résilier votre contrat à votre initiative, vous pouvez vous diriger vers une compagnie d’assurance spécialisée dans les profils dits à risques. Ces organismes acceptent d’assurer les conducteurs résiliés, mais aussi les personnes dont la prime d’assurance s’est vue augmentée à cause d’un accident dont ils sont responsables (malussés), en leur proposant des tarifs adaptés aux risques qu’ils représentent.

Les compagnies proposent des tarifs plus élevés contrairement à l’assurance classique, mais vous avez la possibilité de souscrire à une assurance tous risques. Pour trouver un contrat adapté à votre profil sans payer une prime d’assurance au double de son prix, il est conseillé de passer par un comparateur d’assurance auto en ligne. Le comparateur référence les compagnies d’assurances spécialisées en risques aggravés et les compagnies d’assurance classiques. De cette façon, vous serez certain de trouver l’assurance qui vous convient, au prix souhaité.

Faites appel au bureau central de tarification (BCT)

Si les compagnies d’assurances refusent de prendre votre dossier après une résiliation, la dernière solution est de consulter le bureau central de tarification. Il s’agit d’un organisme indépendant des compagnies d’assurances mis en place par l’État en 1958 afin de permettre à chaque conducteur de voiture de profiter de l’assurance minimum obligatoire.

Cet organisme peut décider quel montant attribué à votre prime d’assurance et forcer n’importe quel assureur de vous assurer. Il est conseillé dans ce cas, de passer par un comparateur d’assurance pour trouver le meilleur contrat.

Il est vrai que cette solution est accessible à tous, mais elle comporte quelques inconvénients tels que :

  • Le BCT ne peut offrir une assurance qu’au tiers, et cette dernière est parfois insuffisante lorsqu’on ne possède pas un véhicule neuf,
  • Le contrat souscrit n’est valide que pour une durée d’un an ensuite, il faudra recommencer le processus à zéro si l’assureur ne reconduit pas le contrat d’assurance,
  • Les démarches sont longues, car il faut attendre trois mois pour trouver une nouvelle assurance et pouvoir à nouveau circuler.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*