Perte de son permis de conduire : que faire ?

Se retrouver sans son permis de conduire est une situation embarrassante. Il est vrai que vous pouvez conduire sans le permis, mais si vous êtes pris lors d’un contrôle routier, vous vous exposez au paiement d’une amende, voire la confiscation de votre voiture. Lorsque vous perdez votre permis de conduire, il est préférable de garer votre voiture au garage, et d’entamer les démarches nécessaires pour la récupération de votre permis. En attendant, vous pouvez prendre le bus, le taxi ou le métro pour vous déplacer dans votre ville.

La déclaration de perte

Dès lors que vous constatez que votre permis est perdu, la première chose à faire est de déclarer la perte dans un commissariat ou une gendarmerie. Vous pouvez également faire votre déclaration en ligne sur le site approprié. Pour cela, l’assuré que vous êtes doit remplir une déclaration de perte du permis avant même de formuler la demande de duplicata. Le gendarme ou le policier vous remettra un récépissé dont la validité est de deux mois. Ce document vous autorise à conduite votre voiture sans permis pendant ce délai.

Par contre, si un conducteur perd son permis à l’international, il doit procéder de la manière suivante :

  • Rédiger une déclaration de perte auprès de la police locale ensuite, auprès du consulat de France ou de son pays (prudence, attestation délivrée par le consulat ne permet pas de conduire),
  • Une fois de retour, l’assuré doit se rendre dans une gendarmerie ou un commissariat pour obtenir le récépissé de déclaration de perte qui lui donne l’autorisation de conduire sans permis pendant une durée de 02 mois.
A découvrir aussi  Tout savoir sur le permis E

La demande de duplicata

Pendant le délai de deux mois durant lequel le récépissé à une valeur de permis, l’assuré doit formuler une demande de duplicata de son permis de conduire. Ce document est délivré par la préfecture ou la sous-préfecture, et il faut remplir le formulaire Cerfa n°14074*02 de demande de duplicata et y joindre les pièces suivantes :

  • Une pièce d’identité et deux cartes photos,
  • Le récépissé de déclaration de perte du permis.

Combien coûte un duplicata ?

Avant 2013, la demande de duplicata était gratuite, mais depuis 2014, elle est payante. Si le conducteur se présente sans son permis, il doit payer une somme de 25 euros en achetant un timbre fiscal. Par ailleurs, dans certaines régions comme la Guyane, la Réunion, la Martinique, la Corse et Limousin, des taux supplémentaires sont attribués.

Perte de permis de conduire et assurance auto

Lorsque vous perdez votre permis de conduire, cela n’impacte en rien votre assurance auto. Le récépissé de déclaration de perte valide 2 mois, en remplacement du permis de conduire vous permet de conserver votre assurance auto. En cas d’accident, vous serez couvert comme le mentionne votre contrat d’assurance ainsi que les garanties de votre assurance voiture. Vous pouvez prendre plus de renseignements à ce sujet auprès de votre compagnie d’assurances.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*