Quelles sont les meilleures assurances trottinette ?

Hoverboard, speed bikes, trottinette électrique, les nouveaux véhicules individuels (NVEI), ont apparu depuis quelques années dans le milieu urbain. Ces nouveaux moyens de déplacement ont l’avantage d’être économes concernant l’empreinte carbone et l’espace occupé. Peu de personnes pensent à souscrire à une assurance trottinette, car elles se disent que cela n’est pas nécessaire, et pourtant c’est faux. Le choix de l’assurance de sa trottinette ne se fait pas d’un coup de tête. Il faut tenir compte de plusieurs critères et connaître quelles sont les garanties incluses dans une assurance NVEI.

Obligation de souscrire à une assurance trottinette

La circulation d’une trottinette électrique sur la route a pris de l’ampleur ces dernières années. Face aux multiples accidents, on se demande s’il faut légiférer ou encore s’il est nécessaire de souscrire à une assurance trottinette. La loi sur les trottinettes électriques et autres véhicules est évolutive avec l’orientation des mobilités et un décret futur relatif aux DEP (engins de déplacements personnels).

L’assurance trottinette électrique est obligatoire

Assurée sa trottinette électrique est une obligation légale, car en cas d’accident votre responsabilité civile est engagée. Il est judicieux de souscrire à une assurance en responsabilité civile pour la protection des déplacements en trottinette contre les éventuels dommages corporels en cas d’accident de la circulation ou de chute.

Le casque est impératif pour la trottinette enfant

Il est obligatoire de porter le casque en trottinette électrique surtout pour les enfants de moins de 12 ans. Il est strictement interdit de se mouvoir sans casque audio ou écouteurs en trottinette électrique. Pour les adultes, le port du casque en trottinette électrique n’est pas obligatoire.

A découvrir aussi  Les subtilités de l'assurance pour les voitures de luxe : comment bien se couvrir?

La circulation des nouveaux véhicules individuels

La circulation des NVEI ne doit en aucun cas dépasser les 6km/h sur les trottoirs et, pour la conduite en piste cyclable, la vitesse de circulation doit être de 25km/h. Il est interdit de dépasser les 25km/h sur la voie publique avec un nouveau véhicule individuel et leur usage privé doit faire l’objet d’une déclaration auprès du ministère de l’intérieur. La nouvelle loi visant la trottinette électrique impose qu’une seule personne conduise une trottinette.

Si votre trottinette dépasse les 25km/h, vous devez l’immatriculer en demandant une carte grise et plaque à la préfecture. La trottinette électrique tout comme le vélo doit être équipée d’un avertissement sonore et des lumières avant et arrière pour circuler.

Quelle assurance souscrire en fonction d’un NVEI ?

Après l’apparition des trottinettes électriques, d’autres nouveaux véhicules ont fait leur apparition sur le marché. On retrouve à présent : le gyropode, boosted board, hoverboard, monowheel. En fonction de l’appareil électrique que vous avez, certaines règles sont à respecter en matière d’assurance, mais aussi de circulation.

Pour choisir votre devis d’assurance trottinette électrique, vous devez déterminer les garanties complètes et de base. La première chose à faire est de vérifier si vous êtes couverts grâce à la responsabilité civile. Si tel n’est pas le cas, renseignez-vous sur la possibilité d’ajouter une garantie spécifique à votre contrat d’assurance habitation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*